• Mam’allaitante & don de lait

    Cela fait maintenant 4 mois que Romy est allaitée. Etant encore à la maison pour le moment, j’ai désiré faire don de mon lait pour aider les bébés prématurés dont le besoin est important et vital. Comment ne pas résister à l’envie d’aider ces petits cœur trop pressés de voir le jour. Avant d’allaiter Romy je n’avais pas du tout penser au don de lait. J’avais connaissance de cette démarche sans en connaître le fonctionnement. Ayant une bonne lactation, j’ai pris la décision, suite à une annonce du lactarium de l’hôpital Necker de faire don de mon lait.

  • Mes indispensables pour l’allaitement

    Si tu me suis depuis quelques temps, tu sais que j’ai décider d’allaiter Romy. Je n’ai pas allaiter Lola pour des raisons qui me sont miennes et j’ai changer d’avis pour l’arrivée de Romy. Je ne souhaite pas faire de débat sur le mode d’alimentation des bébés, chacune d’entre nous est libre de choisir ce qui lui correspond le mieux et ce dont elle a envie pour son bébé. Dans ce nouvelle article, je souhaite te faire part de mes coups de cœur et mes indispensables pour un allaitement serein. Les produits présentés sur cet article sont mes coups de cœur et mes choix, libre à chacune de trouver ce qui…

  • Une maman sirène …

    Pour la naissance de Romy et le démarrage de notre aventure allaitement, j’ai voulu découvrir les coquillages d’allaitements de chez Bébé Nacre. Le principe: Le lait maternel est un excellent cicatrisant et désinfectant naturel. Les coquillages permettent de maintenir les mamelons hydratés en permanence par le lait maternel, et favorise la cicatrisation des crevasses selon la méthode de cicatrisation humide. Les coquillages évitent le frottement des bouts de seins sensibles contre le tissus du soutien-gorge. Ils recueillent les petites pertes de lait, évitant de mouiller les vêtements pour les débuts d’allaitement. Les coquillages d’allaitement ont une forme évasée qui n’appuient pas sur les glandes mammaires. Ils ne stimulent pas une surproduction de…

  • Notre début d’aventure: allaitement.

    Il y a maintenant 15 jours que nous apprenons à nous connaître. 15 jours que l’aventure allaitement a commencée. Pour Lola je n’avais pas souhaité allaiter car je n’en avais pas envie, je me sentais pas capable de le faire. Je devais déjà apprivoiser avec beaucoup d’appréhension mon nouveau rôle de jeune « Maman ». Nous avions quand même fait la tétée d’accueil car je souhaitais être conforter ou non dans mon choix. Lola a été nourris au biberon et je ne regrette pas ce choix. Papa avait pour ma part sa place dans ce moment et je le sentais pas mis à l’écart dans cette nouvelle relation. Pour Romy, j’ai souhaité allaiter.…